Face à Face avec Ronan Bardet: 

Les nouvelles tendances qui secouent l'ecommerce. 

Connu comme le loup blanc dans l'ecosystème tech local - Ronan Bardet est une référence dans l'ecommerce depuis plus de 10 ans. Nous le rencontrons pour discuter des nouvelles tendances qui bousculent le marché et font que l'ecommerce soit un secteur innovant et ultra compétitif. 


Il y a encore 10 ans on disait que l'Espagne n'était pas un pays d'e-commerce. On parlait d'un manque de culture internet, d'une faible pénétration de l'ADSL, du peur de la fraude et même de l'importante de la culture de la rue et du contact humain... Aujourd'hui le marché espagnol est le 4ème marché en Europe, avec une croissance importante et surtout une marge de progression énorme si on le compare à ses voisins européens!

L'ecommerce est progressivement apparu en Espagne par étapes successives. 

La première étape, le temps où les offres push on ouvert le marché avec des copycats de Vente Privée et de Groupon (Privalia et Lets Bonus) qui ont connu une croissance extraordinaire en peu de temps. On se souviendra de la ruée aux Ipads 2 qu'avait provoqué LetsBonus en 2012). 

La deuxième vague avait été amorcée par les grands groupes du retail comme Inditex qui a lancé Zara.com en 2010 et qui a depuis rattrapé son retard en devenant une référence mondiale en e-commerce mettant à profit sa logistique dédiée et une omnicanalité poussée à l'extrême. 

C'est dans l'étape suivante que l'on peut dire que l'ecommerce a vraiment décollé en Espagne, et Barcelone en a profité pour devenir un véritable Hub européen. 


Quels sont les tendances qui marquent l'ecommerce actuellement?

J'en citerai 4, l'omnicanalité dont on vient de parler, le social e-commerce, le mobile évidemment et le real time delivery. 

  1. L'omnicanalité c'est mettre l'acheteur au centre du processus d'achat, ZARA le fait très bien en faisant peu de différence entre le client offline et le client online et en mettant à profit ses magasins physiques pour l'expérience d'achat online. 
  2. Le social e-commerce, unissant  les réseaux sociaux et l'ecommerce permet une meilleure segmentation du client et fait en sorte de créer un lien très fort avec la marque. Une startup de Barcelone surfe actuellement sur cette tendance, il s'agit de 21buttons
  3. Le mobile, c'est plus qu'une tendance c'est devenu incontournable. Privalia dont on parlait tout à l'heure fait près de 70% de ses ventes sur son app. Si vous vous lancez aujourd'hui dans un site, autant commencer directement par une version mobile! 
  4. Enfin, le real time delivery. Ce mois-ci Amazon Prime Now commençait à livrer sur Barcelone en 1 ou 2 heures. Ce n'est que le début et les géants du retail sont en train de prendre leurs mesures pour proposer des solutions logistiques adéquates avec des startups barcelonaises comme par exemple, Paack ou Glovo.  


Avec l'apparition de solutions e-commerce faciles, l'ecommerce est à la portée de plus en plus d'entrepreneurs et de magasins traditionnels, plus de 20.000 ecommerces sont apparus ces 2 dernières années en Espagne par exemple. Des solutions comme Prestashop y sont pour quelque chose et de plus en plus de PME se lancent dans l'ecommerce. Les 65 milliards d'Euros de C.A. dans l'ecommerce BtoC en France  sont encore loin des 18 Milliards espagnols, mais la marge de progression est grande et le futur prometteur. 


Cross Border E-commerce Summit

Ronan organise comme tous les ans cette rencontre mettant en relations solutions et e-commerçants, un rendez-vous qui devient incontournable dans le secteur. 

Plus d'information ici.