FACE à FACE AVEC DAVID POTIN ET OLIVIER BORIE

LE COACHING POUR STARTUPEURS?

David : Le monde entrepreneurial est de plus en plus conscient que pour lancer une start-up avec succès, les formations sont nécessaires mais parfois pas suffisantes pour pouvoir répondre à certains freins auxquels sont confrontés les entrepreneurs. Le besoin de clarifier son projet et de définir un plan d'action réaliste, atteignable, spécifique (et avec deadline, car la date transforme le projet en objectif !) est bien souvent le 1er point pour lequel un entrepreneur recourt à un Coach. Derrière cette approche, le Coaching va lui permettre de débloquer ou potentialiser diverses compétences indispensables à sa réussite, telles que la confiance en soi, la prise de risque, la gestion du stress, l'optimisation de son temps ou la communication efficiente afin de convaincre et créer des liens avec ses partenaires.

Olivier : Lorsque l'entrepreneur est confronté à un ou plusieurs problèmes et difficultés récurrentes qu'il n'a pas réussi à solutionner par lui-même, il est plus que pertinent de recourir au Coaching. Très souvent il s'agit de difficultés qui non seulement handicapent le développement de son activité mais génèrent également de la frustration, des doutes et du stress. Parmi les exemples de difficultés nous trouvons l'absence de prise de recul, l'épuisement, la gestion de la charge de travail, le management d'équipe, ou encore l'aspect relationnel avec son écosystème… 


Quelles différences y a-t-il en termes de compétences et aptitudes à développer entre un entrepreneur vs un salarié d'entreprise 
David  : La nécessité d'acquisition de certaines compétences professionnelles, même si bien comprise chez l'ensemble des cadres et dirigeants, est exacerbée chez l'entrepreneur : En premier lieu, la prise de risque, fortement liée à la confiance en soi (liée à l'estime de soi) est plus qu'indispensable chez l'entrepreneur. En parallèle, son rapport au temps, à l'argent et à son poste de travail se doivent d'être différents, du fait des enjeux plus forts et impliquants.
Olivier : Les différences clés entre un entrepreneur et un salarié d'entreprise sont avant tout basés sur la vision systémique, l'agilité mais aussi la gestion de la complexité et de l'ambiguïté. Il est également important de noter que l'insécurité et la gestion du risque sont des aspects qui sont bien entendu plus forts et plus présents chez les entrepreneurs que pour les salariés d'entreprise.
 
En quoi le rapport au temps est-il diffèrent pour un start-uper vs un salarié?
David : Encore une fois, la pression des deadlines est exacerbée chez l'entrepreneur, du fait des enjeux ressentis au niveau professionnel et personnel (la start-up représente souvent un projet de vie et pas seulement un projet professionnel). Le rapport au temps doit donc être maitrisé à la perfection par le start-uper si l'on veut éviter le débordement, l'épuisement et la frustration (sources de non productivité). Pour cela il existe des techniques de Coaching en gestion du temps afin de pouvoir gérer l'urgent et l'important, sans multi tasking et sans stress. 
Olivier : Pour l'entrepreneur, le rapport au temps est très souvent bien plus tendu, pour plusieurs raisons telles que la pression de l'environnement concurrentiel plus forte que pour un salarié d'entreprise. De plus, le process d'innovation et de commercialisation des produits & des services plus court ainsi que la performance et les succès attendus sur le très court terme ajoutent une pression supplémentaire dans le quotidien de l'entrepreneur. Les journées de travail tendent pour cela à être plus denses et corrélées aux priorités business à court terme. 


En quoi son rapport au travail et à son poste est-il également diffèrent? Que cela implique-il?
David : Bien que tous les salariés, cadres et dirigeants devraient idéalement avoir un poste dans lequel il se réalisent, beaucoup sont encore en partie attachés à ce que leur poste leur apporte (conditions matérielles et économiques, status,..). Cet attachement n'est pas viable pour l'entrepreneur : pour réussir, celui-ci se doit d'être inspiré en permanence par la mission pour laquelle il a lancé sa start-up -croire en un produit/service par exemple- et dans laquelle il se réalise, et non par ce que son travail lui apporte ou représente. Cela implique pour l'entrepreneur une connaissance de soi et une persévérance dans ses idées et actions.
Olivier : Le modèle start-up repose généralement sur des organisations agiles et plates, pilotées en mode de projets collaboratifs et le plus souvent dans des espaces partagés de co-working. Les Implications sont claires et sont les suivantes : les start-upers se doivent par consequent de développer une agilité relationnelle et situationnelle forte. Ils ont notamment besoin d'une autonomie puissante, liée à une estime de soi et une confiance en soi consolidée.


Une fois la start-up lancée, comment faire pour détecter et embaucher des personnes aussi impliquées que l'entrepreneur, afin d' assurer le succès à long terme de l'entreprise? Y a-t-il des compétences particulières à développer et comment?
David  : L'embauche des premières personnes au sein d'une start-up est cruciale car elle représente pour l'entrepreneur un nouvel écosystème dans lequel il est primordial que ses collaborateurs se sentent aussi impliqués que lui. Pour cela, 2 points clés doivent être respectés : 1/ La connexion à la mission de la start-up. Les entrants doivent être animés par les même motivations que l'entrepreneur, c'est à dire le service/produit proposé, et non les conditions ou status. 2/ L'humanisation des collaborateurs. Du fait de la flexibilité et confiance nécessaires, et de l'organisation non hiérarchique de la start-up, la relation ne peut être uniquement professionnelle. En termes de management, cela implique l'application d'un leadership " transformationnel ", basé sur l'empathie, l'inspiration et persuasion du dirigeant, et la pleine confiance envers ses collaborateurs -www.efficacite-collective.fr/le-leadership-transformationnel.php
Olivier : Afin de sélectionner ses collaborateurs et son personnel, l'entrepreneur se doit tout d'abord d'identifier pour chaque potentiel nouveau ses propres leviers ainsi que ses facteurs d'implication et d'engagement dans la durée. Pour cela, doivent être analysés : le projet, la mission, le produit, les technologies utilisées, l'environnement de travail, la rémunération et le développement de nouvelles compétences. Il est également crucial de créer et d'animer les conditions de succès de l'implication et l'engagement collaboratif dans la durée. Pour cela le développement d'un management individualisé apparaît comme nécessaire dans la réussite de la start-up.

Conclusion: 
David  : Dans un monde incertain où 90% des start-ups n'existeront plus dans 10 ans, le Coaching a beaucoup à apporter auprès des créateurs et développeurs de start-ups. Les entrepreneurs qui recourent à mes services de coaching viennent en premier lieu pour éclaircir des doutes. Se connaître soi-même -en termes de talents, ressources, limites, valeurs, missions- est aussi important que connaître son marché et sa cible. Car l'entrepreneur et sa start-up ne font qu'un…Définir et positionner une offre à succès sur le marché implique donc une parfaite connaissance de soi-même…et par la même occasion une maîtrise et optimisation de ses compétences en leadership, confiance en soi (crucial !), persuasion, communication, gestion du temps et du stress. Autant d'aptitudes que le coaching exécutif permet aujourd'hui de développer et potentialiser rapidement.
Olivier : Dans ce monde incertain de l'entreprenariat et des start-upers où l'echec est bien présent et la réussite souvent incertaine, il est vrai qu'optimiser ses chances passent tout d'abord par mieux se connaitre, s'accepter et aussi évidemment s'affirmer. Il est également crucial pour l'entrepreneur de savoir rester aligné avec soi-même, et ce dans le but de maximiser son potentiel personnel et professionnel au service du succès du projet entrepreneurial.


La French Tech vous invite à la conférence " En la Mente de un Leader "
Vous aimeriez parfois être dans la tête d'un leader ? Cette conférence présentera les 5 secrets pour devenir un Entrepreneur Leader à succès. 
Conférence/Atelier GRATUITE organisée par David Potin, Executive Coach et Fondateur de LifeCoachDP, 
Le 10 Janvier 2018 à 19h à Barcelona
PLACES LIMITEES
Inscriptions via le lien : http://www.uolala.com/taller/en-la-mente-de-un-lider-112915


David Potin
David.Potin@LifeCoachDP.com
Tel: +34 608 261 867
www.lifecoachdp.com
linkedin.com/in/david-potin